...Recherche en cours...

"Une architecture qui dialogue avec la culture orientale"

  • Shanghai, Chine

    2005

  • Programme

    Construction d'une université, de résidences étudiante, d'un ensemble sportif et de jardins

  • Surface

    72 000 m²

  • Maîtrise d'ouvrage

    CELAP

  • Architecte

    Agence d'Architecture A. Bechu & Associés

  • Statut

    Livré

  • Credits

    Photographer © Fernando Javier Urquijo

"Une architecture qui dialogue avec la culture orientale"

  • Shanghai, Chine

    2005

  • Programme

    Construction d'une université, de résidences étudiante, d'un ensemble sportif et de jardins

  • Surface

    72 000 m²

  • Maîtrise d'ouvrage

    CELAP

  • Architecte

    Agence d'Architecture A. Bechu & Associés

  • Statut

    Livré

  • Credits

    Photographer © Fernando Javier Urquijo

En 2003 notre agence remportait son premier projet d'Université et son campus.
La conception du CELAP - China Executive Leadership Academy of Pudong - à Shanghai en Chine, fut une expérience exceptionnelle en termes d'envergure, de programme et de rencontre. 
Un cahier des charges complexe et un délai de 25 mois définissaient le cadre de la réalisation d'un campus de 80 hectares, de l'esquisse à l'inauguration, et soumis à un concours international d'architecture en 2 phases, auquel ont participé 17 autres agences d'architecture internationales de renom.
Notre projet lauréat a su captiver l'intérêt du Dean de l'Université et du futur président du Parti, de par sa réinterprétation audacieuse et contemporaine de la traditionnelle table d'apprentissage de la calligraphie et de la peinture laquée rouge.
Un projet qui l'année même de sa livraison en 2005, remportait le prestigieux prix chinois "Luban" qui récompense chaque année le plus bel ouvrage construit. 
Vue de haut et dans son ensemble, la « table » longue de 300 mètres représente le pictogramme chinois du chiffre un, et trouve à son bout un jardin des éléments. Cet édifice abrite l'institut des hautes études en administration des affaires de la nation.
Vus de l'intérieur des jardins du campus, seuls les pieds sculpturaux de la « table » et autres formes libres se dessinent et incarnent stabilité et mouvement.