...Recherche en cours...

"S’intégrer et composer avec un site naturel et ses traditions"

  • Laâyoune, Maroc

    2022

  • Programme

    Technopole Centre de recherche

  • Surface

    8 530 m²

  • Maîtrise d'ouvrage

    Phosboucraa Foundation & Ocp

  • Architecte

    Agence d'Architecture A. Bechu & Associés /// Design manager : Luca Bertacchi

  • Statut

    Livré

  • Prix et performances

    BREEAM // HQE Bâtiment durable // BBC Effinergie-Rénovation // Référencé par le CEEBIOS // 80% de passivité énergétique

"S’intégrer et composer avec un site naturel et ses traditions"

  • Laâyoune, Maroc

    2022

  • Programme

    Technopole Centre de recherche

  • Surface

    8 530 m²

  • Maîtrise d'ouvrage

    Phosboucraa Foundation & Ocp

  • Architecte

    Agence d'Architecture A. Bechu & Associés /// Design manager : Luca Bertacchi

  • Statut

    Livré

  • Prix et performances

    BREEAM // HQE Bâtiment durable // BBC Effinergie-Rénovation // Référencé par le CEEBIOS // 80% de passivité énergétique

Situé dans la commune de Foum el Oued, le long de la côte Atlantique, ASARI (Institut africain de recherche sur l'agriculture durable) est un projet de priorité nationale, porté par le Groupe OCP à travers la Fondation Phosboucraâ, dont l’objectif est de contribuer à l’essor économique et social d’une région prometteuse, par l’installation d’un Pôle dédié à la recherche et à l’innovation.

Un projet de référence pour le Maroc et en particulier pour les régions du Sud, ASARI veut véhiculer un message constructif pour les habitants de ce magnifique territoire, en se positionnant comme une opportunité de changement. 

Le projet est composé de différents éléments programmatiques complémentaires, dédiés à la recherche, comprenant plusieurs espaces de travail, de laboratoires et de locaux d’enseignements.

Pour répondre à ce projet ambitieux, nous avons constitué un consortium d’entreprises aux compétences et savoir-faire complémentaires dans les domaines de l’ingénierie, de la conception et de l’innovation, de la construction et dans l’exploitation de projets remarquables à vocation durable.

Conçu comme un repère paysager ce projet répond à trois sujets majeurs : 

  • L’opportunité de déclencher une transformation positive et profonde de nos sociétés en créant de nouvelles formes d’organisation et de création de valeurs.
  • Une opportunité de questionner les modèles établis et de réinventer nos modes de vie, de travail et d’échanges.
  • Concevoir l’architecture comme une qualité nécessaire pour la création d’un lieu  identitaire grâce à un site qui se situe à la confluence paysagère entre le désert et l’océan. Une architecture comme lieu de vie mais aussi comme lien entre l’océan et le désert, à la fois toujours présents et en perpétuel mouvement.

Imaginer un bâtiment en s’appuyant sur le potentiel et les atouts du site situé sur les rives de Foum El Oued. Nous nous servons du climat, des vents, du sable, et des savoir-faire du littoral subsaharien, pour atteindre les meilleures performances durables. 

En parfaite cohérence avec le climat, notre démarche architecturale s’appuie sur le potentiel qu’offre le site et vise à s’intégrer et à composer avec le terrain naturel en optimisant le dialogue entre le bâti et son environnement. Le projet a été conçu en allant bien au-delà de la création d’un simple bâtiment.

Conçu comme un repère paysager, l'Institut africain de recherche sur l'agriculture durable de Laâyoune prend appui sur les différentes contraintes environnementales, comme un écosystème capable de créer un nouveau lieu de vie et d’échange en plein désert. Le système a été pensé en relation au vent dominant, qui vient du Nord-Nord-Est, pour créer des protections qui servent aussi à la définition d’un espace de circulation et de connexion entre les différents bâtiments et permettent de créer une relation visuelle entre le désert et la mer.   

Cet espace, devient la colonne vertébrale du campus, mettant en relation les unités de recherche qui s’articulent le long d’une promenade couverte grâce à une canopée en câbles d’acier et toile pare-soleil en teinte sahraoui offrant ainsi un contrôle solaire de l’espace de vie à l’extérieur des bâtiments et une écriture architecturale fonctionnelle et ancrée aux racines locales. 

Cet espace devient donc un nouveau lieu qui se met en relation et en harmonie avec le désert et la mer dans un espace protégé du vent et du sable.

Les façades extérieures ont été pensées avec un même élément qui se répète avec une fréquence qui correspond à la protection de la radiation solaire des parties éclairées des immeubles, tout en s’autorisant une écriture architecturale simple et fonctionnelle. Simple et sobre, l'architecture que nous proposons pour le projet dessine des lignes franches pour laisser une place importante à la nature qui vient l'innerver, tout en créant des espaces de rencontre et d'échanges.

Chaque bâtiment présente un patio intérieur central qui permet de ventiler naturellement toutes les parties communes du campus ainsi que les espaces de travail en open-space. Les patios intérieurs jouent un rôle très important dans la conception environnementale et passive du projet tout en permettant de redonner aux bâtiments une échelle humaine de calme et de concentration. 

L’aménagement des espaces extérieurs présentent une opportunité de recherche et de sensibilisation aux plantations en milieux secs. Les espaces extérieurs sont composés en grande partie de structures de protection contre le vent. 

Le sol est constitué de différentes granulométries, les roches en place sont ordonnées et ratissées. La beauté du projet se révèle à travers l’exaltation de la minéralité du site. Construits entre les différentes lignes de force du paysage, ces enrochements viennent servir de protection et de lieux. Des traces dans le paysage sont alors créées venant renforcer l’identité du site. 

L’architecture de l'institut ASARI à Foum El Oued souhaite démontrer que la relation écologie-technologie est aussi importante que délicate et qu’il va falloir lui offrir un juste équilibre. Une technologie au service de l’écologie et une conception architecturale durable, passive, qui vise à s’adapter au lieu, à son environnement avec pour but ultime de protéger une nature foisonnante de ressources et de connaissances.

 

Vidéos